2ème série

Poker

Les combinaisons du Poker

Le jeu de la carte, à ce niveau qui se veut de compétition, devient essentiel. Bien entendu, rien ne vaut l’expérience à la table, mais l’exposé des problèmes, leur analyse, l’exposé des différentes situations aident grandement à faire des progrès. Il est important, devant chaque donne, d’en « décortiquer » toutes les facettes, et de passer suffisamment de temps dessus pour en tirer la quintessence. Ce travail ne peut pas exister à la table, où le temps est toujours compté (environ 7 à 8 minutes par donne). Comme pour les « séries » précédentes, trois parties différentes sont ici étudiées : le maniement de couleur, le jeu de l’attaque (déclarant), le jeu de la défense. Choisissez votre rubrique en « glissant » sur le menu avec la souris.

2 commentaires sur “2ème série

  1. Question : qu’entamer à SA avec ARxxx ? Il ne me semble pas opportun d’entamer en 5e meilleure.
    Merci de votre réponse.
    Achille Ferrari
    PS : votre site est une ile au trésor.

    • Cher ami bridgeur,
      J’avoue que je n’ai pas bien compris votre problème. Exemple : AR742. L’entame de la 4ème (et non de la cinquième !) meilleure est ici universelle : entamez du 4 (et non du 2). Deux raisons péremptoires : 1°) Votre partenaire, qui n’a peut-être que 2 petites cartes, doit garder la communication avec vous et vous ferez alors 4 levées, avec les répartitions adverses normales. Imaginez par-dessus le marché qu’il ait D3. l’entame de l’As le bloquerait ! 2°) La quatrième meilleure permet d’appliquer la règle des onze et de reconstituer la couleur d’entame dans la plupart des cas. Donc, pas de discussion avec AR cinquième.
      En revanche, il serait parfois possible de discuter de l’entame de l’As avec 4 cartes seulement : AR92. ici, votre partenaire aura plus souvent 3 cartes, et si vous avez des reprises (au moins deux), cela peut s’envisager… Mais cela reste rarement meilleur (une fois sur 10 peut-être ?).
      Alors, conformez-vous à l’enseignement des maîtres !
      Bien cordialement,
      Olivier CHAILLEY

Répondre à Olivier CHAILLEY Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.