Ex – 4ème série

Comme pour les enchères ou le jeu de la carte, les exercices sont en difficulté croissante, par niveau correspondant grossièrement au classement supposé des lecteurs, ici la 4ème série. Répétons qu’il est important que vous n’ayez rien appris mais que vous ayez plutôt compris les mécanismes et le déroulement des coups.

Les exercices suivants, toujours (comme pour les débutants) sous la forme 1 donne, 10 questions, vous permettront de tester la solidité de ce que vous avez compris jusqu’à présent. D’autres sont des exercices de révision de vos cours de « deuxième année »..
1 donne 10 questions n°1 : Révision enchères, entames.
1 donne 10 questions n°2 : Manche à SA, qualité de la couleur d’intervention.
1 donne 10 questions n°3 : Stayman, Texas, laissez-passer.
1 donne 10 questions n°4 : Enchères, plan de jeu.
1 donne 10 questions n°5 : Cue-bid de l’ouverture, réponses à 2SA.
1 donne 10 questions n°6 : Savoir passer, enchères limites.
1 donne 10 questions, révisions : Passe, cue-bid, plans de jeu.
1 donne 10 questions n°7 : Jeu fort en réponse à l’intervention, soutien à saut en majeure, enchères compétitive, plan de jeu à la couleur.
Ouvertures et réponses, exercices : Vous arrive-t-il de vous tromper pendant le premier tour d’enchères ?
Bicolores de l’ouvreur, exercices (1) : Révision du cours sur les bicolores.
Bicolores de l’ouvreur, exercices (2) : Révision du cours sur les bicolores.
Exercices d’intervention : Faut-il intervenir ? Le contre.
Réponses aux interventions : Enchères forcing et non forcing, emploi du cue-bid.

Si vous avez eu des problèmes pour obtenir de bonnes notes (au dessus de 75), peut-être faut-il vous lancer dans une bonne révision des notions de 4ème série : Enchères à deux, Enchères compétitives, maniements de couleurs,  jeu du déclarant, jeu de la défense.

10 commentaires sur “Ex – 4ème série

  1. Cher monsieur,
    Concernant l’exercice « 10 questions n°4 », à la question n°6, j’ai inventé l’enchère « impossible » de trèfles pour laisser le choix. Cette réponse est-elle ridicule ? (n’ayons pas peur des mots …).
    Cordialement

    • Votre nouvelle enchère, 3T, est loin d’être ridicule. Il s’agit même d’une enchère inventive, forcing, qui permettra de connaître (ou non) l’existence d’un fit à cœur. La suite dépendra de ce fit : contrôles puis Blackwood en cas de fit, enchère propositionnelle à SA dans le cas contraire. Remarque : Les exercices présentés sont des exercices purement « virtuels », destinés à des élèves de 4ème série (1ère ou 2ème année de bridge) qui apprendront à faire mieux par la suite. Ce que vous faites (bravo !), c’est anticiper un peu, même si cette enchère de 3T promet en principe au moins 4 cartes (utile en cas de chelem à trèfle et non à cœur…). Au bridge, il faut être imaginatif.
      Cordialement,
      Olivier CHAILLEY

  2. Cher monsieur,
    Je suis un « vieux briscard » de 62 ans, habitué de la majeure cinquième et des « jumps », j’ai même été classé trèfle et je m’y remets 25 ans après (j’avais commencé à 14 ans avec « la longue d’abord »). Vos exercices me sont indispensables pour casser mes anciens réflexes d’annonces naturelles, et ré-apprendre, même si la logique du bridge et la pratique du jeu de la carte restent identiques. Je m’aperçois que beaucoup de « gadgets » d’autrefois sont maintenant intégrés au SEF (Texas, cue-bid, 2 faible, roudi, …). Mais ou puis je trouver ce qui est SEF (et donc non négociable), et ce qui est convention en plus du SEF ? Dans l’exercice 4e série Q010 – 4, vous indiquez que 2 ♦ sur 1SA est une réponse de faiblesse avec longue à ♦ ; ce n’est donc pas un Texas ; le Texas ne fait pas partie du SEF ? Je vous remercie pour vos éclaircissements. Toutes vos explications et réponses sont très claires et pédagogiques.
    Philippe Coste

    • Cher ami bridgeur,
      Ce site est intégralement consacré au SEF, il n’y a donc rien d’autre que le SEF et quelques développements non explicités intégralement dans le petit volume qu’est le SEF. Quant à votre question sur le 2K de l’exercice, il s’agit simplement du fait que dans la progression de l’enseignement, le Texas n’est pas encore appris à ce niveau. Il fera partie de la suite… Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il vaut toujours mieux jouer 2 à la couleur qu’1SA quand la main du répondant est faible, dès que c’est possible (au moins 5 cartes de la couleur), car 1SA avec 19 ou 20 points dans la ligne est presque toujours voué à l’échec, alors qu’on peut assez souvent gagner 2C ou 2P, même si par malchance il n’y a que sept atouts dans la ligne.
      Bien cordialement, et bon courage pour la reprise !
      Olivier CHAILLEY

  3. Cher monsieur,
    Je fais vos exercices et je regarde en même temps les cours donnés sur le net. Sur la q5, avec 9H ne puis-je pas après 2♥ du partenaire, nommer 3♣ qui annonce mes points et un 5/4 ? Merci.

  4. Cher Monsieur,
    Les réponses à l’exercice de 4ème série, Réponses aux interventions (R010), respectent-elles bien le changement intervenu dans le SEF 2012 (le 2 sur 1 devenu forcing) tel que vous l’expliquez à la fiche du cours cotée E4003 c ?
    D’une manière générale, savoir si une annonce est « forcing ou non », n’est pas une question évidente. Je m’acharne pourtant à relire vos articles 1402 et 1403.
    Merci beaucoup pour le travail titanesque dont vous nous faites profiter. Comment vous remercier?
    Très cordialement

    • Cher ami bridgeur,
      Cet exercice avait été conçu bien avant les changements de 2012, et ne tenait en effet pas compte du 2 sur 1 forcing. Au passage, je me demande si cette réforme est vraiment géniale, les problèmes posés étant plus difficiles, à mon sens, à résoudre qu’auparavant. Quoi qu’il en soit, « forcing ou non forcing » est une question (fondamentale, vous vous en doutez bien) à travailler en permanence avec votre partenaire. Il y aura toujours des séquences litigieuses, il n’y a qu’à voir les pataquès qui sont survenus lors de certains grands championnats à cause de cela. D’ailleurs, une des épreuves phares du monitorat de bridge porte sur « forcing non forcing ». Entraînez-vous et travaillez, il n’y a pas d’autre façon de progresser !
      Bien cordialement et bridgeusement,
      Olivier CHAILLEY

  5. Monsieur,

    Dans l’exercice « Vous arrive-t-il de vous tromper pendant le premier tour d’enchères ? » la réponse que vous indiquez du n°9 me trouble. En effet, dans vos cours et, bien évidemment, dans votre dictionnaire d’enchères en toute lettres « Pas de majeure 4ème » (pour 1♦-? : 2♣ F 11HL et plus. Pas de majeure 4ème , de beaux ♣. Peut également masquer un beau fit à ♦. Exemple : ♠85 ♥AD4 ♦AV765 ♣R65 –>2♣. ) vous êtes donc très explicite à propos de la priorité à donner à la majeure, d’ailleurs ici présente dans l’exercice avec 4 cartes à cœur.
    Or, dans la solution vous indiquez qu’elle ne devra être annoncée qu’au tour suivant puisqu’est effectué le changement de 2 sur 1 alors que j’avais compris, par votre enseignement, que le jump direct n’est pas la meilleure façon d’annoncer un 2 sur 1 .
    Je me suis demandé si votre solution n’était pas basée sur la présence d’un bicolore (à mon humble avis, impossible à détecter par le partenaire) pour que vous proposiez d’annoncer plutôt 2♣.
    Bonne journée.

    • Cher ami bridgeur,
      Vous avez parfaitement raison d’être étonné, car il y a en effet une contradiction. Le résultat de l’exercice est correct, puisque vous avez les moyens d’annoncer votre couleur la plus longue, ♣. Dans le dictionnaire des enchères, l’affirmation « pas de majeure 4ème » est FAUSSE, et liée à l’ancien système (la fiche date déjà un peu) de priorité à la majeure, notion qui a été considérablement réduite dans le SEF 2012. L’ancienne priorité à la majeure n’existe plus que pour 4 cartes à ♦ seulement, et avec 5 à 11HL. Toute cette partie des cours et des dictionnaires est donc à réviser, et je le ferai dès que possible. Merci (et bravo !) d’avoir souligné ce point, qui prouve avec quel soin vous me lisez…
      La deuxième partie de votre question indique la présence d’un jump que j’avoue ne pas voir… ♥ sera effectivement nommé au tour suivant (sans jump…), décrivant ainsi 5 cartes à ♣, 4 cartes à ♥, ET 12HL au moins.
      Bien cordialement,
      Olivier CHAILLEY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *