Enchères

Pieter Claesz, Nature morte au verre de bière, 1636

Pieter Claesz, Nature morte au verre de bière, 1636

  • Vous trouverez dans cette rubrique, la substance de plusieurs années de cours de bridge. Cette section est classée dans un ordre logique : vous devriez trouver dans le menu déroulant de la barre de menu du haut de la page la section qui vous concerne : Règles et arbitrage, débutants, 4ème série, 3ème série, puis joueurs confirmés, conventions, etc. etc.
  • Dans la colonne de droite se trouvent les articles publiés concernant différents sujets, mais ces articles sont indépendants des cours et concernent des sujets plus généraux. Faites votre choix, dans les Archives, dans les Catégories, ou par le moteur de recherche en haut et à droite.
  • Un lien (cliquez sur les textes en bleu soulignés) vers les cours correspondant apparaît dans les textes, permettant de les importer au format PDF et de les imprimer si vous le voulez.
  • Dans tous les cas vous pouvez laisser un commentaire, ci-dessous. Vous pouvez aussi laisser des commentaires au pied de chaque article, si vous le souhaitez, comme dans un blog.
  • Bonne lecture.

9 commentaires sur “Enchères

  1. Bonjour,
    Félicitations pour votre blog que je découvre. Quel travail !
    Je suis un petit joueur et je m’étonne des enchères de la “1 donne 10 Q N°2”.
    Pourquoi sur la réponse sur 1 SA, n’est -il pas fait de Stayman avec 9 H et au moins une majeure 4ème (ici il y en a même 2). Je sais qu’il faut éviter de faire un Stayman avec un 4 -3-3-3 mais ici il s’agit d’ un 4 – 4 -3 -2.
    Merci pour votre commentaire

    • Cher ami bridgeur,
      Vous n’êtes manifestement pas un débutant, puisque vous parlez de Stayman ! La série d’exercices que vous mentionnez est destinée aux débutants. Ceux-ci n’ont évidemment appris aucune convention. Il s’agit de comprendre la base du raisonnement bridgeux (voir ce mot dans le dictionnaire). Lorsque cette base est bien assurée, on apprend ENSUITE sa première convention, et ce sera justement le… Stayman !
      Bien bridgeusement,
      Olivier CHAILLEY

  2. merci pour le magnifique travail que vous faites (entre autres) avec le dictionnaire des enchères, j’ai toutefois une difficulté pour connaitre les mises à jour/compléments que vous y apportez.
    N’y aurait il pas la possibilité que nous puissions être informés lorsque vous modifiez le dictionnaire au même titre que vous nous informez des nouveaux commentaires que vous nous apportez?
    Félicitations encore pour votre travail

    • Désolé, mais ce serait beaucoup trop fastidieux et long. le dictionnaire est révisé presque tous les jours, des ajouts viennent un peu au petit bonheur. Si quelque chose ne vous paraît pas conforme au SEF (et non annoncé comme tel), dites-le, je ferai ce que je peux.
      Remarque : le dictionnaire ne sert en aucun cas de leçon, ce n’est qu’une référence…

  3. Bonjour,
    Bonne, heureuse année et un grand MERCI pour cet énorme travail.
    J’aurais besoin de votre avis sur la séquence d’enchères suivante:
    Silence de N-S
    E passe, W 1K, E 2SA, W 4SA, E 5C, W 5SA, E passe.
    Le 4 SA est pour W quantitatif. E ne comprenant pas que l’on puisse faire un 4SA quantitatif alors que W doit maintenant connaitre le total des points, en déduit que ce 4SA est un blackwood et répond dans ce sens mais passe sur le 5SA de W en voyant son étonnement…
    E a joué 5SA et en a fait 7. Un top….
    Avec tous mes remerciements

    • Cher ami bridgeur,
      La réponse est développée dans le dictionnaire des enchères : 4SA, non forcing, enchère quantitative, 21HL exactement, proposition de chelem à SA. Est : Passe = Minimum : J’ai 11HL, main banale ; 5♣ = J’ai 12HL, quelques cartes liées, et 5 cartes correctes à ♣, suggérant un chelem plutôt à ♣ ; 5♦ = J’ai 12HL, quelques cartes liées, et j’ai le fit à ♦ : on pourrait peut-être jouer 6♦ ? ; 5SA = J’ai 12HL, sans la moindre plus-value (pas d’As, pas de 10, pas de séquence) ; 6SA = OK, mes 12HL sont beaux, on joue 6SA.
      Rappels : les chelems se demandent à 1 point près (chaque point représente 15% de chances en plus ou en moins). L’enchère directe de 4SA sur 1, 2 ou 3SA est TOUJOURS quantitative, même si la fourchette répondue est très étroite, comme c’est le cas ici. De toute façon, en faire un Blackwood est INUTILE (Est aurait dû s’en rendre compte), car même si on a tous les As, avec 32 points au lieu de 33, il manquera alors au moins 2 Rois et une Dame ou l’équivalent, et le chelem ne sera pas demandé avec 60% de chances de réussite, pourcentage minimum.
      Bonne progression !
      Bien cordialement,
      Olivier CHAILLEY

  4. Bonjour ! ouverture de 1C – intervention par 1P – le n° 3 Contre parce qu’il a 11/12HLD mais 3 cartes seulement – il a donc l’intention de dire 3 C quand la parole lui reviendra …mais patatra….le n° 4 annonce 3P ( quand ce n’est pas 4P ) – l’ouvreur ne peut que passer, l’intervenant se frise la moustache ….
    Quid alors du n° 3 qui se sait fitté 5/3 et majoritaire en point – doit-il dire 4C sur les 3P et contrer punitif si d’aventure le n°4 a dit 4P
    Ai-je bien compris aussi que le répondant qui aurait les points de la manche ( 13/15HLD ) et 3 atouts seulement doit d’abord contrer avant de dire la manche ……si les adversaires lui en laisse le loisir .
    Merci à vous

  5. Cher monsieur,
    Si j’ai compris le contre d’entame…… par exemple séquence = ouverture adverse 2 T ou 2K, je suis immédiatement derrière l’ouvreur et je contre pour demander l’entame T ou K.
    Mais que faire si la séquence est la suivante ? :
    l’adversaire ouvre de 2T -passe de mon partenaire-2K…et c’est à moi de parler. Si je contre, c’est pour demander l’entame K. Comment demander l’entame T ? Avec quelle main ?
    Ce serait la même question pour une séquence: Ouverture adverse 2K-passe- 2C…et à moi de parler (comment demander l’entame K ?)
    merci d’avance

    • Cher ami bridgeur,
      Il n’y a pas de réponse à votre question, puisqu’aucun système ne permet de demander une entame spécifique (sauf le contre Lightner, qui n’est pas de votre niveau). Ce serait trop facile… On PROFITE simplement d’une enchère artificielle, quand il y en a une, pour demander une entame dans cette couleur, et c’est le plus pur hasard qui le permet. Par ailleurs, méfiez-vous, car il faut que la couleur contrée puisse au besoin AUSSI servir de couleur de défense, en cas de bon fit avec votre partenaire. Et aussi que l’adversaire ne profite de votre contre pour passer, et laisser jouer un contrat au niveau de 2 contré, qui pourrait s’avérer juteux… Voir Contre indicateur d’entame, cours de deuxième série, que vous apprendrez donc ultérieurement…
      Bien cordialement,
      Olivier CHAILLEY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *