4ème série

Enchères Bruni Roux

Des enchères menées à bien
par Guy Roux et Carla Bruni

Pour l’apprentissage du bridge, il existe d’excellents livres, proposés par l’Université du Bridge. Ils assurent une progression raisonnée pour ceux qui préfèrent tenir un livre plutôt que de naviguer sur Internet. Vous les trouverez à la boutique de la Fédération Française de Bridge (FFB), ou à la Boutique du Bridgeur, ainsi que sur d’autres boutiques de bridge (Will-bridge, BridgePlus, WeBridge, etc). Nous nous sommes inspirés ici de ces livres, pourvu qu’ils adoptent le Système d’Enseignement Français (SEF). Mais plutôt que d’utiliser comme la FFB une subdivision en années de bridge, nous préférons pour notre part utiliser la notion de classement, comme au tennis. La FFB reconnaît 4 séries, subdivisées en ♣, ♦, ♥, ♠ et promotion. Les cours d’enchères exposés ici devraient suffire pour vous faire arriver rapidement en 4ème série « promo ».
Il nous a semblé utile de subdiviser les enchères en deux groupes distincts : les enchères à deux (dans le silence adverse), et les enchères compétitives (les deux camps se manifestent). Choisissez celui qui vous intéresse, tout en essayant d’alterner leur apprentissage.

9 commentaires sur “4ème série

  1. Bonjour Mr. Chailley
    D’abord bravo et merci pour votre site que je consulte fréquemment et que je fais connaître très largement.
    Je suis 3ème série Trèfle.
    La réponse non fittée à une intervention constitue pour moi, une difficulté que j’ai du mal à dépasser. J’ai consulté vos cours de 4ème série et en particulier le cours 3 qui concerne bien ce problème et j’ai noté l’évolution du SEF sur le caractère forcing des réponses en 2 sur 1. J’ai essayé d’appliquer votre cours. Mais quand je fais les exercices de 4ème série :
    Réponses aux interventions : Enchères forcing et non forcing, emploi du cue-bid
    ces exercices sont issus d’un ouvrage de 1988 et donc ne sont pas en harmonie avec le SEF actuel.
    1ère question : Serait-il possible d’envisager une harmonisation des leçons et exercices sur la réponse non frittée à l’intervention ?
    2ème question : Pourriez-vous envisager des développements quand les 4 joueurs parlent ? Quelles sont les réponses à l’intervention quand le n°3 parle ?

    Merci encore pour votre site.
    Cordialement

    • Chère amie bridgeuse,
      Merci pour vos compliments.
      Vous avez raison, il y a un décalage entre les leçons, récentes, et les exercices, anciens. Je m’efforcerai de « rectifier le tir ». Par ailleurs, le seul cours déjà écrit sur les réponses au n°2 quand le n°3 a parlé est en 1ère série, et concerne les interventions par « contre ». Votre suggestion mérite donc réflexion…
      Bien cordialement à vous,
      Oliver CHAILLEY

  2. Cher monsieur,
    Félicitations pour vos cours. Bravo et merci.
    Pouvez-vous m’indiquer un livre sur les enchères avec exercices et réponses ?
    Merci d’avance.
    Cordialement.

    • Cher ami bridgeur,
      Le livre le plus répandu parmi les bridgeurs est la dernière « majeure cinquième » de Michel Lebel, qui reste d’actualité et qui comporte quelques tests de contrôle. Ce livre pourrait être actualisé par l’excellente publication de Bessis-Cronier-Quantin : « Les enchères au bridge », qui a l’avantage de développer strictement le SEF (ce que ne fait pas toujours Michel LEBEL). Pour les enchères compétitives, les 3 livres de Michel Bessis ( « Bien enchérir en… : compétitives, attaque, défense) sont excellents et comportent de nombreux exercices. Bonne progression !
      Bien cordialement à vous,
      Olivier CHAILLEY

  3. Cher Monsieur,
    Petite nouvelle sur votre site, je le trouve super sympa ! Et déjà une question à vous poser… Quand on fait un fit différé, le fait-on uniquement en réponse à l’ouverture (comme le 2 SA fitté) ou peut-on aussi le faire en réponse à l’intervention de notre partenaire ?
    Je suis classée, en théorie, 4ème ♥ mais 4ème ♠ avec les points acquis de cette année.
    Grand merci d’avance pour votre réponse,
    Chantal

    • Chère amie bridgeuse,
      Un fit peut toujours être différé, quelle que soit la séquence. Mais n’oubliez jamais que vous devez toujours donner le fit (surtout majeur) en priorité, si l’enchère que vous faites est précise (c’est-à-dire que la fourchette de points est étroite), et que vous n’avez rien de plus urgent à dire (recherche d’un fit majeur alors qu’on a un fit mineur, par exemple). Souvenez-vous qu’un fit direct n’est jamais forcing, et que vous pouvez donc être obligée de le différer pour que votre partenaire ne vous laisse pas tomber par un passe prématuré. La question du partenaire, de son côté, doit toujours être : pourquoi diable a-t-elle différé le fit ? Ce ne doit donc jamais (comme on le voit trop souvent en club !) être « pour le plaisir » de le différer…
      Travaillez bien, je vous souhaite une rapide progression,
      Bien cordialement,
      Olivier CHAILLEY

  4. Cher Monsieur,
    Jusqu’à présent j’avais retenu que le bicolore cher se fait avec 18 H+ et qu’il est détecté par le principe suivant : un bicolore est cher dès que la deuxième couleur annoncée dépasse le niveau de répétition de la première, et que si l’on fait un saut (par exemple 1♦-2♣-3♥ ou 1♣-1♦-2♥) il faut 20 H+…
    Or, en voyant vos fiches, je m’aperçois que 1♦-1♥-2♠ est un bicolore à saut.
    Pourquoi cette différence entre l’enchère de 2♥ (dans l’exemple ci-dessus 1♣-1♦-2♥) et celle de 2♠ (1♦-2♣-2♠) ?
    Comment alors faire un bicolore cher ♦+♠ (avec 18 ou 19 H) ? Si je mets 1♦-1♥-1♠ il ne serait pas cher puisque ne dépasse pas le niveau de 2♦…(?)
    Merci d’avance

    • Cher ami bridgeur,
      Il faut que vous relisiez soigneusement tous les cours et les articles sur la question (et ils sont nombreux), car je vois que vous restez quelque peu dans le brouillard… Reprenons rapidement toutes vos séquences, en parlant en points HL, les seuls qui comptent ici (et partout, d’ailleurs) : 1°) 1♦-2♣-3♥ : bicolore cher à saut ; les bicolores chers à saut n’existent pas (3♥ ferait donc l’objet d’une convention que je ne traiterai pas ici). 2°) 1♣-1♦-2♥ : bicolore économique à saut, 20-23HL. 3°) 1♦-1♥-2♠ : également bicolore économique à saut, 20-23HL (comme la séquence précédente : pas de différence). 4°) 1♦-2♣-2♠ : bicolore cher, qui peut être atténué en raison de la 1ère réponse en 2 sur 1, 16-23HL (au lieu de 18-23HL pour un bicolore cher non atténué). 5°) 1♦-1♥-1♠ : bicolore économique (13-19HL).
      Rappel, important : on ne peut pas « FAIRE » un bicolore cher. Un bicolore EST cher ou il est économique, par CONSTRUCTION : relisez bien cette loi absolue. Si vous avez du ♠ et du ♦, annoncez les dans l’ordre imposé par LEUR LONGUEUR (loi générale). Si le bicolore est économique, avec 13 à 19HL vous l’annoncerez sans saut, à partir de 20HL vous ferez un saut. Si le bicolore est cher, vous l’annoncerez à partir de 18HL (ou 16HL après un 2 sur 1), et si vous avez moins de points, vous ne l’annoncerez pas : vous ne pouvez que répéter la première couleur, la seconde restant pour l’instant dans l’ombre.
      Bien cordialement à vous,
      Olivier CHAILLEY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.