Actualité du site (septembre 2017)

Chers amis bridgeurs et lecteurs,

Edvard Munch (1863-1944), Le Cri (1893)

Vous vous êtes sans doute rendu compte que je ne répondais plus à aucune question depuis deux mois. Pire, depuis trois semaines, votre site (préféré ?) a disparu de vos écrans. Il est arrivé ce que les informaticiens redoutent le plus (image ci -contre), un bug (bogue, en français), ou même un crash qui m’interdisait d’accéder à la page d’administration du site. Il a fallu de patientes recherches et d’innombrables contacts pour que tout puisse se rétablir, ce qui est désormais réalisé. Vous pouvez vous remettre au travail…

 « Comprenez le bridge » a maintenant près de 5 ans, et doit avoir atteint sa vitesse de croisière : entre 600 et 1000 pages sont chaque jour, correspondant à plus de 150 visiteurs quotidiens, qui lisent en gros 5 pages chacun. Le travail de mise à jour, d’actualisation, de comblement des vides, arrêté pendant la panne informatique, peut reprendre, mais à un rythme maintenant plus lent. Le dialogue avec les lecteurs reste primordial, et représente aujourd’hui une bonne partie du travail.

LES QUESTIONS QUE VOUS M’ADRESSEZ :

Je reviens sur ce que je vous ai déjà recommandé. Le site étant maintenant assez complet, vous devez pouvoir y trouver la réponse à la majorité de vos questions, notamment en ce qui concerne les enchères. Il est vrai qu’il faut se familiariser avec l’ordre des cours, les Dictionnaires et les différents moyens de trouver le sujet demandé (contrôle-F). Rappel : ce site défend le SEF, et les réponses sont donc toujours orientées dans le sens du SEF (Système d’Enseignement Français et développements). Il est inspiré également de la lecture du Bridgeur, revue qui reste toujours dans l’esprit de l’Université du Bridge de la Fédération Française de Bridge.

Rappel : lorsque vous m’écrivez, précisez-moi votre niveau, de façon à ce que je puisse adapter ma réponse. Cette demande réapparaît à chaque « Actualité du site », car de nombreux lecteurs ne le font pas… La « philosophie » à suivre n’est pas la même selon que l’on a ou non une grosse expérience du jeu…

LE SEF (SYSTEME D’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS) :

Vous vous êtes sans doute rendu compte que dans vos clubs, les joueurs discutent de plus en plus sur la pertinence ou non de jouer telle ou telle convention nouvelle, recommandée par les champions, ou tout simplement découverte avec un nouveau partenaire : 2 multi, 2 faible polonais, 2♣ Albarran, 2SA fitté forcing de manche, etc., etc. Toutes ces conventions se répandent rapidement, et ceci pose un problème important, car certaines d’entre elles feront vraisemblablement partie du nouveau SEF, à venir bientôt. Les inférences de ces conventions seront très nombreuses et entraîneront certainement des modifications sérieuses à apporter au site. Cela ne pourra être fait que très lentement, avec une importante réflexion préalable sur le choix des pages à remanier. Mais attendons la publication, qui n’est pas encore annoncée…

En attendant, que faire ? Je ne saurais trop vous recommander de vous en tenir à ce que vous avez appris jusqu’à présent, avec la dernière édition du SEF, qui date de 2012. La base ne changera pas, et je vous recommande de ne surtout rien modifier à vos habitudes avant d’être en 1ère série et en face d’un partenaire attitré. Sinon, ce qui est déjà une patiente construction actuellement risque de présenter d’importantes fissures et de vous entraîner à l’écroulement de plusieurs pans dans l’édifice !

LES COURS ET EXERCICES :

Rappel : Les cours sont au nombre de près de 240, dont plus de 120 pour les enchères, et plus de 110 pour le jeu de la carte. Il faut y rajouter près de 50 pages d’exercices de tous niveaux. Je pense qu’aujourd’hui, les cours pour débutants, 4ème et 3ème série sont en nombre suffisant pour une progression satisfaisante. Rappel encore : Si un sujet inexistant ou peu développé vous paraît devoir être abordé ou précisé sous forme de cours, dites-le moi. Je tâcherai de vous satisfaire.

L’INDEX-DICTIONNAIRE :

L’Index-Dictionnaire est maintenant terminé (rappel : il est cité dans Wikipédia en deuxième position derrière celui de Georges Versini (1968), dont il s’est d’ailleurs fortement inspiré). Peu de choses y seront ajoutées. Je vous rappelle que ce dictionnaire est aussi un index des cours. Mais attention : le niveau des cours n’est que rarement indiqué dans l’Index-Dictionnaire. Assurez-vous, avant de l’apprendre, qu’il correspond à votre niveau, et que vos connaissances préalables permettent de l’assimiler : pour cela, retrouvez sa place dans le menu principal. Bien entendu, ce Dictionnaire reste surtout utile en ce qui concerne les termes techniques du bridge.

LE DICTIONNAIRE DES ENCHERES :

L’élaboration de ce dictionnaire continue, et le nombre d’entrées a beaucoup augmenté depuis la dernière « Actualité du site ». On y trouve déjà plusieurs milliers de séquences. De nombreuses séquences ont été rajoutées à la suite de vos questions d’enchères, lorsque la séquence étudiée n’y figurait pas. Mais évidemment, un tel Dictionnaire ne sera jamais terminé… Le SEF reste bien entendu l’ouvrage de base, ainsi qu’assez souvent les articles du Bridgeur. Les dictionnaires des enchères de Philippe Brunel et Catherine Sarian (silence adverse, 2001), ainsi que de Hervé Pacault et Philippe Brunel (enchères après intervention, 2004) restent mes ouvrages de référence, même si quelques séquences se sont modifiées depuis leur publication.

LES ARTICLES :

Jusqu’à présent, 43 articles ont été publiés (en moyenne, donc, un peu moins d’un par mois depuis l’ouverture du site), et sont facilement retrouvés dans la colonne de droite, dans les rubriques Articles récents, Catégories ou Archives. Ce sont des réflexions données au « fil de la plume », sur des sujets variés, mais qui n’ont pas la vocation à être des cours. Il me semble que la lecture de ces articles devrait bénéficier tout de même à de nombreux lecteurs, leur but étant souvent de « remettre les idées en place ». Le prochain article devrait être la suite (et la fin) de l’étude des cue-bids.

LES LIENS ET LES INFOBULLES :

Vous avez pu constater depuis un an de nombreux liens, qui renvoient soit à un autre lieu du site, soit à un article externe (souvent Wikipedia). Tous les mots soulignés renvoient normalement à ces pages. De même, la lecture peut parfois être légèrement alourdie par des Infobulles, qui sont en fait peu nombreuses, mais importantes à connaître !

L’AVENIR :

Il y a actuellement plus de 600 lecteurs abonnés. Cet abonnement ne sert qu’à être informé par mail qu’un nouvel article est arrivé. Mais il est gratuit, et ne présente, je crois, aucun inconvénient. Alors, abonnez-vous, même si les articles sont devenus aujourd’hui rares : il faut bien dire que ce blog tourne maintenant tout seul… Mais je reste attentif à vos questions, et vous souhaite plus que jamais une excellente progression dans notre jeu.

Cordialement et bridgeusement vôtre,

O. C.

Version imprimable de cet article : cliquez ici.

18 commentaires sur “Actualité du site (septembre 2017)

  1. Magnifique!
    j’ai cru, un tout petit moment, que vous aviez renoncé.
    Je ne me rappelle même plus les questions posées !
    je vais reprendre tous les commentaires.
    Bon retour, et bonne saison à tous

  2. Hosanna !
    Connaître l’angoisse du crash d’un site personnel est une expérience redoutable qui fait vieillir les âmes les mieux trempées. Je compatis sans réserve. Une des règles protectrices est la sauvegarde ponctuelle, mais malheureusement ça ne suffit pas toujours ! Le mauvais sort… aussi parfois, hélas, l’inévitable tendance de l’ordre à produire le désordre … Je vous souhaite un prompt rétablissement !
    Bridg(eus)ement vôtre.

  3. Merci beaucoup pour cette bonne nouvelle( pour moi) car j’étais triste de ne plus pouvoir me référer à vos cours,c’est ma première année de bridge et grâce à vous j’ai l’impression de bien progresser,j’ai même commencé les tournois du club!

  4. Merci pour le travail bénévole que vous avez fait et continuez à faire, il profite non seulement à vos lecteurs abonnés mais aussi à leurs relations de bridge. La toile est plus vaste qu’on ne le croit.
    Michel

  5.  » Joie, joie, joie, pleurs de joie ! » de retrouver le seul site qui, par l’ élégance de sa forme comme par la clarté de son contenu, apporte autant de plaisir que de science.
    Merci, M. Chailley !

  6. Bonjour M.CHAILLEY
    Je suis un défenseur scrupuleux du SEF car j’ai compris dès mon apprentissage il y a 4 ans que sa notoriété permet de partager ce système d’enchères avec le plus grand nombre de partenaires. Votre site , par la convivialité et la qualité de son contenu (très pédagogique), reste pour moi la meilleure référence. Aussi, quel plaisir de vous retrouver!
    Merci de nous faire partager votre vision et votre interprétation de ce système avec autant de clarté. Bonne continuation.

  7. Cher Monsieur,
    Moi aussi content de vous retrouver et j’en profite pour vous demander des éclaircissements sur un point qui me chiffonne, mon niveau est difficile à déterminer, je ne joue pas en club donc non classé, je joue avec des joueurs classés 4ème ou 3ème série, je crois sans démériter. J’applique le SEF depuis plus de 20 ans et joue au bridge depuis plus de 60 ans, commencé avec le canapé Albarran. Voilà pour mon niveau. Ma question concerne les interventions. Vous écriviez : les changements de couleur, en intervention, 1/1 et 2/2 étaient et sont forcing et je viens de lire dans Bridgerama de Septembre 2017, dans un article de Michel Lebel : le changement de couleur n’est plus forcing. Qu’en est-il, exactement dans le SEF. Je le joue depuis toujours en non forcing, montrant un misfit total, mais j’aimerais quand même m’aligner sur le SEF. Merci beaucoup. Amicalement.

    • Cher ami bridgeur,
      Le point que vous soulevez est très délicat et montre une fois de plus que tout le monde (et surtout Michel Lebel !) n’est pas d’accord. Je n’ai pas lu le Bridgerama dont vous parlez : assurez-vous d’abord que l’on parle bien de la même chose, la réponse du n°4 à une intervention du n°2. Le changement de couleur sans saut, pour le SEF 2012, est forcing (2 sur 1 sans saut comme 1 sur 1, page 63). Rappel : le changement de couleur 1 sur 1 a toujours été forcing et je suis étonné que vous puissiez le jouer non forcing… Le changement 2 sur 1 ne l’était pas avant 2012, et le fait de l’avoir rendu forcing a posé d’importants problèmes (voir les cours), si bien que personnellement, je ne joue pas ce 2 sur 1 forcing, utilisant comme autrefois le cue-bid de l’ouvreur pour rendre les enchères forcing. Si Michel Lebel revient sur le caractère forcing de cette enchère, peut-être le prochain SEF en fera-t-il autant. Mais attention cette nouvelle édition.
      Au total, l’important est évidemment de se mettre d’accord avant de jouer avec son partenaire, car si vous ne jouez pas la même chose, il risque d’y avoir quelques pataquès…
      Bien cordialement,
      Olivier CHAILLEY

      • Bonjour,

        J’ai lu moi aussi l’article de Michel Lebel. Il dit que le changement de couleur n’est plus forcing si le n°3 a parlé. S’il passe, ce changement de couleur reste forcing.

        Cordialement,
        Jean Bréfort

        • Vous avez certainement raison, mais il s’agit d’une déduction de votre part. l’article traite de l’utilisation du spoutnik de la défense. La phrase qui m’a interpellée : « Le changement de couleur n’est plus forcing –> utilisez le spoutnik pour rendre le changement de couleur forcing. On peut, effectivement déduire que « lorsque le répondant a parlé… » est sous entendu, je n’ai pas fait cette déduction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.