Pourquoi la meilleure mineure ?

Lorsque vous vous asseyez à une table de club, vous entendez invariablement de nombreux adversaires vous annoncer (s’ils y pensent, et c’est pourtant leur devoir de vous prévenir !) : « Nous jouons le Carreau 4ème » (sous-entendu, nous jouons Majeure cinquième, Carreau 4ème). Quelle est leur motivation ? Pourquoi ont-ils choisi une telle méthode ?
Chacun faisant ce qu’il veut au bridge – tant qu’il respecte la règle du jeu – il est parfaitement licite de jouer une méthode différente de celle que vous trouvez dans ce site, qui développe le Système d’Enseignement Français (SEF), à l’exclusion de tout autre. Il n’est pas question d’apporter une critique quelconque à ceux qui ont choisi un autre système. Car le Carreau 4ème est véritablement un autre système, qui a des développements différents de ceux du SEF, système que j’essaie de vous exposer pas à pas.
Pourquoi certains ont-ils choisi le Carreau 4ème ? Essentiellement pour être certains dès le début des enchères que l’ouverture d’1 comporte bien au moins 4 cartes, alors que dans notre système SEF (Meilleure mineure), la même enchère peut comporter 3 cartes seulement. Il y a évidemment un « prix à payer » pour cette entorse à la Majeure 5ème qu’est le Carreau 4ème : l’ouverture d’1♣ peut être faite avec 2 cartes seulement ! Exemple : ♠R1087 DV108 AD3 ♣V2, cette main ne peut plus s’ouvrir d’1 (comme dans la Meilleure mineure, SEF), et doit donc être ouverte d’1♣. Lorsque le fit est à Carreau, il n’y a pas beaucoup de problèmes de développement dans ce système. Mais si le fit est à ♣, il devient presque impossible de le trouver rapidement, car il faudrait au répondant 6 cartes pour dire 2♣ ! Les inférences de ce système sont donc nombreuses et vous ne trouverez pas leur développement ici. Pour ceux qui voudraient tout de même utiliser le Carreau 4ème, ils trouveront leur système dans la littérature bridgeuse.
Revenons à notre système, la Meilleure mineure (cf. le cours sur la question : Ouverture à la couleur (2)) : son intérêt principal réside dans le fait que la mineure ouverte, et singulièrement Trèfle, possède toujours 3 cartes. Avec un jeu faible et 5 cartes à ♣, on peut donc toujours fitter son partenaire l’ouvreur directement. Mais que se passe-t-il à Carreau : peut-on fitter avec 4 cartes, alors que l’ouvreur n’en a peut-être que 3 ? La réponse (de normand ?) est que oui et non. Remarquons simplement que dans notre système, on sait toujours dès le deuxième tour d’enchère combien l’ouvreur possède de Carreaux. La réponse n’est donc que légèrement différée. Et par conséquent le prix est payer pour les Trèfles dans le Carreau 4ème est bien supérieur au prix à payer pour les Carreaux dans la Meilleure mineure ! Comme ne dirait sûrement pas Gaspard-Félix Tournachon (1820-1910), plus connu sous le nom de Nadar : « Il n’y a pas photo » !
Vous m’avez compris, les lecteurs de ce site web doivent adopter à l’unanimité le système : Majeure 5ème, meilleure mineure.

Version imprimable de cet article : cliquez ici.

2 commentaires sur “Pourquoi la meilleure mineure ?

  1. On privilégie la longueur des couleurs, mais faut-il ouvrir d’1♦ avec le 10 quatrième et ARDx à ♣ ? Même question avec deux mineures 3èmes, des honneurs à ♦ et trois petits à ♣ ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.