Actualités du site (2)

Chers amis bridgeurs et lecteurs,

Martin Alexandre-Louis Joueurs de cartes

Alexandre-Louis Martin (1887-1954), « les Joueurs de cartes » (non daté)

« Comprenez le bridge » a maintenant deux ans et demi, et son succès ne fait que s’affirmer. Il est temps, à nouveau, sous forme de « lettre aux lecteurs » de vous informer sur son fonctionnement. Entre 600 et 1000 pages sont lues chaque jour, correspondant à plus de 150 visiteurs quotidiens, qui lisent en gros 5 pages chacun. Un gros travail de mise à jour, d’actualisation, de comblement des vides, est effectué de ma part presque quotidiennement. Ce travail est encouragé par les retours fréquents que je reçois,  sous forme de questions de bridge, et aussi parfois de compliments. Le dialogue avec les lecteurs est primordial, me permettant de me faire une idée de vos préoccupations, et surtout de votre compréhension du bridge. C’est ainsi qu’il arrive fréquemment qu’une question manifestement mal comprise entraîne de ma part une refonte de sa rédaction, une correction ou un ajout, que j’espère in fine plus clair.

LES QUESTIONS QUE VOUS M’ADRESSEZ :

Je m’efforce toujours d’y répondre rapidement, dans les 24 heures. Souvent, maintenant, on pourrait en réalité trouver la réponse dans le site, qui devient de plus en plus complet. Il est vrai que malgré tous mes efforts, ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Rappelons que je ne me préoccupe que des questions qui concernent le SEF, le Système d’Enseignement Français et ses développements, qui restent toujours dans l’esprit de l’Université du Bridge de la Fédération Française de Bridge.

Je m’efforce aussi toujours de deviner le niveau du lecteur qui pose la question. Malgré ma demande, explicitement exprimée dans ma dernière lettre aux lecteurs, de juillet 2014, on ne me le précise pas souvent. Or, la réponse ne sera pas forcément la même pour un joueur de 4ème série ou de 2ème série, a fortiori de 1ère série.

Rappelons qu’il est essentiel que vous n’alliez pas trop vite dans votre apprentissage : enchérissez avec ce que vous savez ! Je ne peux pas toujours résoudre tout ce que vous me demandez, car si tout était de votre niveau, il serait inutile de perfectionner davantage le système d’enchères. Je cherche toujours, toutefois, à vous indiquer la « philosophie » à suivre…

LES COURS ET EXERCICES :

Aujourd’hui, les cours pour débutants, 4ème et 3ème série sont assez complets. Quelques petites précisions pourraient y être apportées, mais ce sera au compte-goutte. Au niveau perfectionnement et compétition, quelques cours ont été ajoutés, pas assez rapidement, j’en conviens… Mais je rappelle que les enchères « sophistiquées » ne concernent qu’une donne sur 100 ou 500, c’est-à-dire qu’on ne les verra qu’une fois tous les 3 à 20 tournois de 30 donnes, quelquefois moins d’une fois par an. Il n’est donc pas question de s’en encombrer l’esprit si l’on n’a pas parfaitement assimilé ce qui précède ! Ceci dit, si un cours vous paraît insuffisant, ou si vous désirez voir aborder un sujet sous un autre angle, dites le moi. Je verrai si je peux vous satisfaire.

L’INDEX-DICTIONNAIRE :

Le dictionnaire devient de plus en plus complet, à tel point qu’il est cité dans Wikipedia en deuxième position derrière celui de Georges Versini, qui commence d’ailleurs à dater (1968). Ce dictionnaire est aussi un index des cours. Mais attention : le cours trouvé de cette façon n’est pas forcément de votre niveau ! L’index doit donc surtout, à mon sens, permettre de vérifier a posteriori une notion rencontrée à la table. Le dictionnaire permet, bien entendu, de retrouver la signification exacte de mots techniques et aussi de préciser des notions qui seraient mal comprises.

LE DICTIONNAIRE DES ENCHERES :

L’élaboration de ce dictionnaire reste un énorme travail, qui a beaucoup avancé depuis la dernière « Actualité du site ». Mais le nombre de séquences possibles, dans le silence adverse, étant de 68 719 476 735, et en compétitives de 53 644 737 765 488 792 839 237 440 000, je suis assez loin d’avoir terminé ! Les entrées apparaissent donc toujours un peu clairsemées… Le SEF est évidemment l’ouvrage de base, ainsi que la lecture des maîtres du bridge français (Université du Bridge, à Saint-Cloud), qui élaborent leur système à partir du SEF. Les dictionnaires des enchères de Philippe Brunel et Catherine Sarian (silence adverse, 2001), ainsi que de Hervé Pacault et Philippe Brunel (enchères après intervention, 2004) m’aident également beaucoup, même si quelques séquences se sont modifiées depuis leur publication. Je privilégie toujours la publication des séquences d’enchères qui ont posé problème, soit à d’autres (vous lecteurs, par exemple), soit à moi-même.

LA PUBLICITE :

Vous avez remarqué que depuis le 20 juin 2014, des encarts publicitaires apparaissent à certains endroits de ce blog. Je pense qu’ils ne devraient pas en gêner la lecture. Ils permettent surtout de couvrir les (modestes) frais d’hébergement du site. Je ne suis pas maître de leur contenu, mais je peux éliminer les publicités qui seraient – ou qui vous paraîtraient – indésirables. N’hésitez pas à me le signaler si c’était le cas (j’ai appris récemment qu’un site de « rencontres » apparaissait assez souvent, mais je crois qu’il s’agit d’une publicité décente). En tout état de cause, ce site reste et restera gratuit.

L’AVENIR :

Nombre d’entre vous se sont abonnés, par l’intermédiaire de la boîte de dialogue située dans la marge de droite, et depuis janvier 2015 n’ont reçu aucune notification de nouvel article. Je suis désolé de n’avoir en effet produit aucun papier depuis cette date [il s’agissait de « contre : d’appel ou punitif ? (2) »], et je prie donc les derniers inscrits de bien vouloir m’excuser. J’espère bientôt remédier à ce manque en vous invitant à réfléchir sur les situations de « réveil », notion bien mal appréhendée par les débutants et souvent les joueurs plus confirmés. Je continue donc en réalité à travailler pour vous, certes de façon plus sporadique, car il faut bien dire que ce blog tourne maintenant tout seul… Mais je reste attentif à vos questions, et vous souhaite plus que jamais une excellente progression dans notre jeu.

Cordialement et bridgeusement vôtre

O. C.

Version imprimable de cet article : cliquez ici.

21 commentaires sur “Actualités du site (2)

  1. Merci de penser à rendre plus vivant ce site dédié à l’enseignement du SEF et félicitations pour votre travail gratuit au service de tous.

    • Il faut reconnaitre que faire un dictionnaire c’est un travail de Romain. Je le fouille avec plaisir car ça éclaire les connaissances. MERCI

  2. Mille mercis pour ce site très instructif pour un faux débutant comme moi. Il a été trés utile pour compléter l’ enseignement livresque habituel.
    Bertrand DUBUS

  3. Avec une telle mentalité vous devriez, monsieur, faire de la politique : au service de chacun, avec une envie prosélyte enthousiaste d’entraîner dans le sillage, non pas le vôtre, mais celui du noble sport, avec la belle idée d’aider les petits et de discuter avec les énarques, avec l’idée éminemment démocrate de monter tout le monde au niveau et puis de montrer les sommets, où vous êtes, et où, parfois, sur un raisonnement, je ne suis pas si loin.
    Bisou

  4. Monsieur Chailley,
    il m’est impossible de vous excuser de quoi que ce soit. Votre site est une richesse et une référence pour moi ; je vous suis trop redevable pour que ayez à vous excuser ! Je ne peux que vous remercier, vous encourager (pour autant que besoin) et vous remercier encore.
    PhR

  5. Merci pour ce que vous faites ; c’est très utile d’autant plus que c’est simple et clair. Les obsédés du dernier gadget sont des partenaires calamiteux ; ceux qui ignorent les bases aussi ; espérons que vous les convaincrez.
    Cordialement, Achille Ferrari, 2K

  6. Merci pour tout ! je trouve toujours ce que je cherche et c’est un plaisir de lire et relire vos cours, vos conseils… enfin TOUT !

    • Les articles, listés dans la colonne de droite, se veulent des articles de fond et non des leçons. Leur longueur varie entre deux et trois pages (imprimables au format habituel). Celui-ci n’est pas plus long que les autres, dont je vous invite à prendre connaissance.

  7. Cher monsieur Chailley,
    Depuis que j’ai découvert votre site, j’imprime, j’imprime et j’imprime et un tas se forme sur ma table de chevet… Plus qu’une bible…
    Merci beaucoup.
    Eliane, retraitée débutante depuis 3 ans, passionnée et gagneuse

  8. J’ai honte de mon degré de maniaquerie, mais j’ai tellement de plaisir à me promener dans vos écrits, qu’il est fatal que je tombe de temps à autre sur une coquille ; le Monde serait trop triste s’il était parfait. Donc dans l’article ci-dessus : Les questions que vous m’adressez ; 2° paragraphe – « la réponse ne seront … »
    S’il m’était possible de vous joindre en dehors de ce site de bridge, j’aimerais vous parler du Tanger de 1955, de lieux et de gens que je n’ai pas retrouvés ou reconnus lors de plus récents passages. Merci encore.

  9. Merci, bien sûr de la part d’une personne qui est rentrée dans la grande famille du bridge il y a 4 ans au moment de la retraite. Il me semble qu’un correspondant à parlé de Tanger. Moi, je vis à côté de Casablanca à El Jadida et je joue au CAFC à Casa…

  10. Cher Monsieur Chailley,
    Ce « cher » vous paraîtra sans doute un peu bien familier, mais il s’impose à moi comme une évidence en raison de la place que vous occupez dans mon compartiment bridge.
    Puisqu’ici l’on parle de votre site en général, je n’ajouterai rien qui conforte inutilement l’admiration partagée par tous, moi y compris.
    Je voudrais vous dire en revanche que j’éprouve parfois un léger sentiment de malaise qui, selon mon humeur, me fait renoncer à vous consulter à cause de la crainte respectueuse que m’inspirent votre rigueur et votre humilité à l’égard du SEF. Mon tempérament foncièrement indiscipliné me porte parfois à la fantaisie, voire à céder à une intuition ; ce qui le plus souvent me coûte un regard courroucé de mon(a) partenaire ou un score calamiteux, mais parfois aussi une chance si insolente qu’elle m’est une source de plaisir rare. Ce plaisir-là n’a d’égal, sans doute, que celui de la maîtrise totale de vos conseils, ce qui n’est encore pour moi, hélas, qu’une perspective très lointaine …
    Alors, je me repens en pensant à votre site et je reviens l’oreille basse à la rigueur et à l’humilité avec un espoir renouvelé. Et j’y retrouve aussi avec plaisir les illustrations et la très fine pointe d’humour que votre courrier abondant vous permet d’exprimer.
    Bien cordialement. D.L

    • Cher ami bridgeur,
      Merci de ces compliments, qui me sont d’autant plus agréables que j’ai parfois en effet l’impression d’être utile… Un enseignant se doit d’être particulièrement rigoureux, ne serait-ce que pour la cohérence de ses enseignements. Mais l’élève (ne dit-on pas plutôt aujourd’hui, en haut lieu, l’apprenant ?) fait ce qu’il veut, et surtout au bridge, où en effet la fantaisie ou le « coup de poker » permettent quelquefois des gains inattendus (ou des désastres). C’est, à la table, une façon de jouer que j’apprécie ! Mais il n’empêche qu’à la longue, aucun progrès ne peut être fait sans avoir bien appréhendé l’ « esprit » général du jeu, et, pourquoi pas, autour du SEF (les Français ont gagné les championnats d’Europe de Budapest).
      Bonne progression dans notre beau jeu !
      Cordialement,
      Olivier CHAILLEY

    • Votre horloge « écrit » bizarrement … Est-ce une traduction automatique de Google qui lui fait écrire par exemple : 30 juillet 2016 sur 8 h 27 min ; au lieu de : 30 juillet 2016 à 8 h 27 min ?
      Cordialement. D.L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.